Une évaluation du processus d'entraînement peut se faire en combinant, d'une part, des " bilans " de l'activité physiologique et psychologique de l'athlète, d'autre part une " surveillance " de l'évolution des performances des athlètes et enfin une " observation-analyse " des nouvelles contraintes liées à l'évolution des règles du sport considéré.
L'enjeu de cette surveillance et de ses bilans est de constituer une sorte d'observatoire des performances et des qualités physiques en relation avec les caractéristiques de l'activité sportive permettant de réguler le processus d'entraînement de façon pertinente. Cette surveillance doit s'inscrire sur une échelle temporelle large dans la mesure où les effets de l'entraînement sont le plus souvent retardés. La possibilité d'évaluer ces effets sur le long terme et de les représenter graphiquement à partir de courbes de performances et / ou de courbes de qualités physiques constitue une aide réelle à destination des athlètes et des entraîneurs pour adapter individuellement les programmes d'entraînement.
Dans cette perspective, l'utilisation de l'outil informatique, grâce à la qualité et rapidité des traitements opérés, peut être un auxiliaire indispensable à l'entraîneur pour élaborer, adapter et individualiser ses programmes d'entraînement sportif.
Pour prolonger cette réflexion, nous nous interrogerons sur :

Des éléments de réponses sont proposés dans les extraits suivant :