L'entraînement d'une équipe ou d'un groupe d'athlètes sur une saison sportive nécessite de la part de l'entraîneur une vision assez claire du déroulement de celle-ci.
L'anticipation des objectifs de travail et des moyens pour les atteindre est indispensable. Mais le déroulement de la saison se passe rarement comme l'entraîneur l'a imaginé et il est alors tout aussi indispensable qu'il soit en mesure de réagir de manière pertinente à des événements imprévus. Toute mise en œuvre d'une planification amène donc à prendre en compte sur le moment au moins deux sortes de données :

Comment résoudre ce paradoxe qui consiste d'une part à anticiper en planifiant et d'autre part à agir en s'adaptant au mieux aux événements ?
Faut-il privilégier le programme préparé rigoureusement et contraindre les athlètes à s'y adapter ou au contraire privilégier l'athlète et adapter le plan en fonction de leur état ?

Nous apportons des éléments de réponse à ces questions dans les parties suivantes :