Compte tenu des évolutions de la compétition (élévation du niveau de performance, fréquence plus importante des compétitions), la préparation physique semble devoir s'imposer comme un aspect incontournable de l'entraînement des athlètes quelle que soit la nature de la discipline sportive. L'entraîneur doit donc maîtriser un certain nombre de connaissances et de démarches lui permettant de proposer des contenus de préparation physique et des conseils adaptés au niveau et aux besoins de ces athlètes.
L'analyse des contraintes de l'activé de compétition d'un point de vue biomécanique et bioénergétique permet de définir les principales qualités physiques requises pour être performant et d'identifier les principaux risques traumatologiques liés à cette pratique. Pour élaborer une stratégie de développement de ces qualités physiques il est indispensable de se référer aux principes généraux essentiels qui régissent l'entraînement sportif :

Cette réflexion doit permettre d'élaborer des outils et de modalités permettant de répondre concrètement à ces trois questions essentielles :

Enfin, l'entraîneur ou/et le préparateur physique devront adapter, réaménager les programmes de préparation physique de leurs athlètes en fonction des bilans intermédiaires réalisés. Ils devront parfois combattre certaines réticences d'athlètes à l'intégration d'une préparation systématique et rigoureuse dans le cadre de l'entraînement et cela même au plus haut-niveau. Nous nous interrogerons donc sur :

Quelle démarche permettra le mieux à la fois de proposer un programme et des contenus de préparation physique adaptés à la discipline sportive mais également d'établir un suivi individuel de chaque athlète ?

Des éléments de réponses sont proposés dans les extraits suivants :