Pour aider les athlètes à se doter d'une " bonne condition physique ", les entraîneurs et les préparateurs physiques utilisent deux stratégies différentes en fonction des contraintes compétitives du sport pratiqué et du temps accordé à l'entraînement physique.
La première stratégie vise à développer le potentiel physique, sur des périodes assez longues, en améliorant les qualités physiques générales de bases indépendamment des spécificités de la discipline sportive.

Cette stratégie s'avère adaptée dans les cas suivants :

La deuxième stratégie vise à ne pas trop s'éloigner, ni trop longtemps de " l'harmonie fonctionnelle spécifique " qui permet d'exprimer en compétition les capacités de performance du moment. Cette stratégie apparaît plus rentable dans les cas suivants :

Ces deux stratégies sont complémentaires et peuvent se mixer en cherchant à développer parallèlement les qualités physiques générales et les qualités physiques spécifiques. Cela s'avère nécessaire compte tenu des avantages de ces deux types de préparation :

Nous nous interrogerons de manière plus approfondie sur :

Des éléments de réponses sont proposés dans les extraits suivants en s'appuyant sur quelques disciplines sportives :