" L'entraînement chez le jeune s'apparente à un véritable "Massacres des Innocents". Récemment nous avons eu les résultats d'une étude sur des jeunes rameurs. La grosse majorité souffrait déjà de malformations cardiaques ! Les compétitions précoces sont vouées à l'échec et il est scandaleux de voir ces jeunes minimes généralement choyés et présentés comme des futurs champions s'engager beaucoup trop tôt dans la spirale des victoires et des résultats. Et généralement, ils échouent et disparaissent. La compétition en elle-même n'est pas incriminée, mais l'entraînement ne doit jamais lui être consacré. Il faut savoir prendre son temps. On ne fait pas des champions en quelques années"

Interview Docteur Chignon (INSEP)

Attrapez la main pour en savoir plus

Base documentaire