" Lorsqu'au cours d'un meeting d'athlétisme, je regarde un coureur de haies franchir les obstacles, je suis effaré par le nombre d'actions séparées qui se produisent presque simultanément. A chaque haie, l'athlète tend sa jambe libre vers l'avant pour franchir la haie, amène son bras droit vers l'avant, touchant presque ses orteils, déplace le bras gauche vers l'arrière avec le coude fléchi, ramène la jambe gauche sur le côté, le genou en flexion complète, pour passer la haie, et enfin ramène brusquement la jambe droite au sol pour initier l'appui suivant. Le coureur de haie exécute en un instant de nombreuses actions individualisables, avec une séquence correcte et une coordination qui donne l'impression d'une action unique et fluide. Comment parvient-il à produire tant de mouvements aussi rapidement ? Qu'est-ce qui les contrôle ? Et comment sont-ils organisés pour former un mouvement complet ?

" Extrait d'un ouvrage de R. Schmidt " Apprentissage moteur et performance ", Vigot, 1993

Attrapez la main pour en savoir plus  

Base documentaire