tennis.gif (1913 octets)
Anticipation

Les différents types de préparation d'un joueur en situation de défense
Extrait d'un article de C. Alain et C. Sarrazin,"Prise de décision et traitement de l'information en squash". Revue STAPS, vol. 6, n°12, décembre 1985


Quand il est en attente du coup de son adversaire, le joueur D se voit comme une personne devant prendre une décision et dont la tâche est de choisir, parmi différents types de préparation, celui qui lui garantirait les meilleures chances de compléter à temps la réponse exigée. Selon les commentaires des joueurs interviewés, les états de préparation qui s'offrent au joueur D peuvent être regroupés en trois grandes catégories :

Le défenseur prépare une réponse mieux que toutes les autres sans pour autant exclure la possibilité qu'une autre réponse puisse être requise. Le temps de réaction sera plus court si la réponse la mieux préparée s'avère être celle qui est appelée par l'attaque de l'adversaire. Dans le cas contraire, le temps de réaction du joueur D sera allongé, diminuant ainsi ses chances de compléter à temps la réponse requise.

Le joueur D détermine à l'avance la réponse qu'il exécutera et essaie de la déclencher en même temps que l'adversaire amorce son attaque. Contrairement à la PP, le joueur qui s'engage dans une PT déclenchera sa réponse sans prendre le temps de vérifier s'il s'agit bien de la réponse qui est appelée. Ainsi, il rejette à l'avance l'option de supprimer la réponse préparée pour en produire une autre dans le cas où la situation l'exigerait. L'avantage de la PT est de réduire grandement le temps de réaction, sinon de l'éliminer presque complètement. Son inconvénient est d'augmenter le risque de produire une réponse erronée.

Aucune des réponses n'est préparée de façon privilégiée. Ici, le joueur ne veut pas risquer de produire une réponse incorrecte. Il doit en payer le prix en acceptant de déclencher une réaction plus lente.