oculometrie.jpg (2579 octets)
Experts/Novices

Comparaison du traitement des informations visuelles psychosémantiques chez des athlètes experts et débutants
Extrait d'un article de H. Ripoll, "la fonction visuelle en sport". Mémento de l'éducateur sportif deuxième degré, INSEP


   L'analyse des modalités d'organisation de l'information visuelle dans différentes activités met en évidence un certain nombre de constantes qui sont fonction du niveau de pratique.
L'athlète expert opère un traitement des informations visuelles, économique, rapide et efficace qui repose sur certains principes.

ATHLETES DEBUTANTS

ATHLETES EXPERTS

  • L'information visuelle est ponctuelle et correspond à une collecte d'événements.

  • L'information est surtout traitée en vision centrale.

  • La "lecture" des différents événements est chronologique de leurs apparitions.

  • Un nombre important d'événements est analysé.

  • Le temps passé à consulter chaque événement est court. L'information est incomplète.

  • Le temps total d'analyse est élevé.

  • Le délai intervenant entre l'information et le déclenchement de la réponse est long.

  • Les réponses motrices sont souvent non appropriées.

  • L'information visuelle est inter-événementielle. Elle met en relation les différents événements.
  • L'information implique complémentairement la vision centrale et périphérique.
  • La " lecture " est souvent anticipée. L'athlète pose son regard à l'endroit précis où va apparaître l'événement.
  • Seuls les événements les plus pertinents sont analysés. Leur nombre est restreint.
  • Le temps passé à consulter chaque événement est long. L'information est complète.
  • Le temps total d'analyse est réduit.
  • La réponse est déclenchée pendant l'analyse de la situation. Le délai est court.
  • Les réponses motrices sont appropriées.